Anesthésiologiste

Avant de subir une chirurgie, le patient rencontre un médecin spécialiste très important, l’anesthésiologiste. Celui-ci sera responsable du bien-être du patient durant la chirurgie en supprimant ou en atténuant la douleur par le biais d’une anesthésie. L’anesthésiologiste fait partie de l’équipe chirurgicale. On l’appelle communément l’anestésiste.
Après une spécialité de cinq ans ou plus en anesthésie, les anesthésiologistes recoivent leur diplôme de spécialiste en anesthésie. Durant leur spécialité en anesthésie, ils vont étudier en détail la physiologie du coeur, des poumons, du cerveau, des reins, du foie. Ils sont les seuls médecins à posséder une expertise de tous les médicaments qui servent à anesthésier les patients.

Rôles de l’anesthésiologiste

  • Retracer les antécédents médicaux du patient , l’examiner au besoin et décider des anesthésiques qu’il conviendra d’utiliser. Le choix de l’anesthésique le mieux adapté est fonction du type de chirurgie, de la pharmacothérapie et de l’état de santé du patient.
  • Mesurer la pression artérielle et la fréquence cardiaque du patient et administrer ensuite l’anesthésique. Divers instruments de surveillance sont également reliés au patient avant l’intervention.
  • Utiliser des moniteurs afin d’observer les variations des signes vitaux du patient, tels que le rythme cardiaque, la fonction respiratoire et la pression artérielle. Le coeur est surveillé par un électrocardiographe ou ECG qui mesure la fréquence cardiaque et reproduit les battements sur un écran TV que l’anesthésiologiste peut lire en continu. Le bras du patient peut être entouré d’un brassard de tensiomètre mesurant la pression artérielle. Un autre appareil est connecté aux bouts des doigts ou aux lobes de l’oreille afin de mesurer l’oxygène dans le sang.
  • Observer également l’état du patient et intervenir promptement en cas d’urgence ou pour toute complication imprévue survenant durant l’intervention. En bref, l’anesthésiologiste est responsable de la stabilité de l’état du patient, laissant au chirurgien la liberté de se concentrer sur l’intervention qu’il pratique.
  • Après la chirurgie, surveiller que le réveil post-anesthésique du patient se fasse sans complication. Cette prise en charge inclut la prescription d’analgésique dans la période suivant la chirurgie, le cas échéant.
  • Certains anesthésiologistes acquièrent une expertise dans l’emploi d’anesthésiques destinés à traiter des patients souffrant de douleur chronique ou continue. Ces anesthésiologistes travaillent dans des unités de traitement de la douleur logées dans des hôpitaux ou des cliniques spécialisées à cette fin. Dans ce rôle, les anesthésiologistes peuvent administrer des anesthésiques régionaux et locaux et prescrire des analgésiques. Souvent, ces anesthésiologistes font partie d’une équipe de soins comprenant d’autres professionnels de la santé, tels que des physiothérapeutes et des psychologues dévoués au soulagement de la douleur aigue.

Conditions de travail

Leur journée de travail est répartie entre leur cabinet de consultation, la visite des patients à l’hôpital et la salle d’opération. Parfois, en pratiquant l’anesthésie à des patients qui subissent des chirurgies complexes, ils peuvent devoir passer jusqu’à huit heures d’affilée en salle d’opération. Les anesthésiologistes qui travaillent dans les hôpitaux sont astreints fréquemment à de longs horaires de travail pouvant atteindre 65 heures par semaine. Il  arrive également qu’ils doivent travailler durant les fins de semaine, surtout pour un anesthésiologiste disponible sur appel. Les anesthésiologistes prendront généralement de 20 à 30 jours de congés annuels et sont rarement appelés à voyager dans le cadre de leur travail. Ceux qui travaillent uniquement dans les unités de traitement de la douleur peuvent plus facilement jouir de fins de semaine libres et ne sont généralement pas en disponibilité.

Milieu de travail

  • Cliniques privées
  • Centres de traitement
  • Milieux hospitaliers

Profil de l’anesthésiologiste

Les qualités requises :

  • Aptitudes pour les sciences physiques et biologiques;
  • Très bonnes habiletés manuelles ;
  • Avoir une curiosité scientifique pour être en mesure de chercher la cause d’un problème, d’une maladie, d’une anomalie;
  • Capacité d’analyse et de synthèse pour être mesure d’analyser efficacement les problèmes de santé du patient ou de la patiente et de les résoudre;
  • Capacité d’écoute, respect, patience et empathie pour bien soutenir et encourager la personne;
  • Savoir faire face à des situations qui comportent énormément de stress;
  • Aptitude à travailler en équipe;
  • Avoir une très bonne connaissance de l’anglais puisque c’est la langue de la documentation et les publications médicales.

Pré-requis

  • Detenir un diplôme d’études secondaires (DES)
  • Avoir de bons résultats scolaires en mathématiques et sciences

Études et formations

  • 15 années d’études

University of Toronto – Toronto (ON) – Department of Anesthesia:
http://www.anesthesia.utoronto.ca/

University of Ottawa – Ottawa (ON) – Department of Anesthesiology:
http://www.med.uottawa.ca/anesthesia/eng/01_about_us.html

Université McGill – Montréal (QC) – Department of Anesthesia:
http://www.mcgill.ca/anesthesia/

Université de Montréal- Montréal (QC) – Departement d’Anesthésiologie:
http://www.anesth.umontreal.ca/

Université Laval- Laval (QC) – Departement d’Anesthésiologie:
http://www.fmed.ulaval.ca/site_fac/faculte/departements/anesthesiologie/departement/portrait/

Certification

À la fin de leur formation, les anesthésiologistes sont devenus des experts en anesthésie, en réanimation, en soins critiques et en prise en charge de la douleur. Ensuite, ils doivent passer des examens de spécialité du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada(CRMCC) pour devenir des spécialistes accrédités en anesthésiologie.

Salaires

100 000$ à 200 000$

Perspectives d’emploi

Les perspectives d’emploi sont excellentes surtout en Ontario puisqu’il y a une pénurie d’anésthésiologistes.

Renseignements supplémentaires

Société canadienne des Anesthésiologistes:

Ontario’s anesthesologists:

Royal College of physicians and surgeons of Canada (RCPSC) ou Collège Royal des médecins et des chirurgiens du Canada (CRMCC):