Infirmier.ère autorisé.e

Les sept aspects de la pratique infirmière touchent la promotion de la santé, la prévention des maladies, la détection précoce des signes et symptômes, l’assistance dans les soins infirmiers sous les éléments bio-psycho-social-spirituel-sexuel, l’assistance dans les soins médicaux avec l’administration des médicaments et des traitements, la réadaptation ou la réhabilitation et, finalement, la réinsertion sociale. La profession d’infirmière ou d’infirmier consiste à aider les individus, les familles ou les communautés à maintenir un niveau optimum de santé et de fonctionnement.

L’infirmière et l’infirmier autorisés travaillent non seulement avec les clients stables mais également ceux dont la condition est changeante, c-à-d. instable. Ce travail inclue la prise des signes vitaux (la tension artérielle, la température, le pouls et la respiration.) Également, les infirmier.ères font l’évaluation de la douleur et de son soulagement dans leur travail en milieu clinique. Ils préparent et administrent les médicaments aux clients, incluant les injections sous-cutanées, intra-musculaires et intra-veineuses, traitent les plaies, appliquent des pansements stériles, insèrent des cathéters vésicaux et administrent une variété d’autres traitements en plus de prodiguer des soins de base. Elles et ils estiment, planifient, mettent en application les soins aux clients et en évaluent les résultats. Ils sont responsables de vérifier les réactions aux traitements faits et à la progression des clients vers un niveau d’indépendance plus élevé. Ils vérifient les résultats des tests de laboratoire et font les suivis qui s’imposent. L’infirmière et l’infirmier sont au centre des activités interdisciplinaires en sciences de la santé.

L’infirmière et l’infirmier autorisés peuvent se spécialiser dans des domaines tels que la chirurgie, la neurologie, les soins d’urgence, les soins intensifs, l’obstétrique et la gérontologie ou dans d’autres secteurs des soins de santé. Ces spécialisations se font lors de la formation au niveau de la maîtrise en Sciences infirmières. Elles peuvent se faire soit en rapport à une population comme la pédiatrie, la maternité ou la gériatrie; en rapport à un milieu de travail comme les soins intensifs; en rapport aux maladies comme le diabète ou l’oncologie; en rapport à un type de soins comme la réhabilitation; ou en rapport à un type de problème comme la douleur, le soin des plaies ou le stress. L’infirmière et l’infirmier cliniciens spécialisé (ICS) possèdent une expertise clinique de niveau avancé qui leur permettent de faire des consultations en utilisant, par exemple, les connaissances venant des dernières recherches qui sont faites visant à améliorer les soins.

Rôles de/la  l’infirmier.ère  autorisé.e

Les infirmières et les infirmiers autorisés sont en grande majorité employés dans les hôpitaux où leur rôle est fondamental :

  • Évaluer les clients afin d’identifier les soins infirmiers appropriés;
  • Collaborer avec les autres membres des équipes interdisciplinaires de soins de santé afin de planifier, d’implanter, de coordonner et d’évaluer les soins aux clients; en consultation avec les clients et leur famille;
  • Administrer les traitements prescrits par un médecin ou selon les protocoles en vigueur;
  • Surveiller, évaluer, prendre des mesures en conséquence, rendre compte et consigner les symptômes et les changements de l’état des clients;
  • Utiliser du matériel ou des appareils médicaux ou en surveiller l’utilisation;
  • Assister les médecins lors des procédures médicales et des interventions chirurgicales;
  • Travailler avec les infirmières auxiliaires autorisées et d’autres membres du personnel infirmier;
  • Élaborer et mettre à exécution, s’il y a lieu, la démarche de planification de renvoi des clients lorsque ceux-ci sont admis en établissement;
  • Informer et conseiller, au besoin, les clients et leurs familles sur certains aspects de la santé;
  • Faire de la recherche en vue de faire avancer les sciences infirmières et d’améliorer la qualité des soins;
  • Travailler à titre de professeur dans les collèges ou les universités dans le domaine des sciences infirmières.

Milieux de travail

  • Centres de santé communautaires
  • Bureaux de santé publique
  • Centres pour personnes âgées
  • Cliniques privées
  • Établissements de soins de longue durée
  • Cliniques de santé mentale
  • Entreprises privées ou publiques
  • Industries
  • Entreprises privées offrant des soins infirmiers
  • Milieux hospitaliers : dans les unités de médecine, de chirurgie, de santé mentale, de soins spécialisés, de services d’urgence, des soins intensifs, au bloc opératoire ou ailleurs
  • Forces armées canadiennes

Profil de/la l’infirmier.ère autorisée

Les qualités requises :

  • Bonne santé physique et mentale;
  • Respect de la personne;
  • Motivation pour aider autrui;
  • Aptitudes pour les relations humaines et le travail d’équipe;
  • Bon jugement;
  • Sens des responsabilités et de l’organisation;
  • Tact et discrétion;
  • Autonomie;
  • Faculté d’adaptation au changement;
  • Aptitude pour les sciences, particulièrement pour l’anatomie et la physiologie humaine;
  • Capacité de travailler en équipe.

Conditions de travail

Les infirmières autorisées travaillent des heures variables à temps plein ou à temps partiel, selon le poste ou le type de travail. Certaines infirmières travaillent dans plusieurs établissements de soins de santé. La plupart des infirmières travaillent dans des hôpitaux, des bureaux de santé ou des établissements de soins de santé. Les infirmières à domicile et les infirmières en santé publique doivent aller au domicile des clients, dans les écoles et ailleurs. Les soins directs peuvent être exigeants aux points de vue physique et affectif : les infirmières doivent marcher et rester debout pendant de longues périodes, et faire face à des urgences et à des situations stressantes. En prodiguant des soins, les infirmières et les infirmiers s’assurent de se protéger et de protéger les clients contre les infections acquises en milieu hospitalier. Très souvent, les personnes qui occupent ce poste doivent travailler sur des quarts de travail.

Prérequis

  • Détenir un diplôme d’études secondaires de l’Ontario (DES) et six cours de la filière pré-universitaire :
    – français
    – biologie
    – chimie
    – trois autres cours au choix

Études et formation

  • 2 années d’études collégiales et deux autres universitaires

La formation professionnelle en sciences infirmières est offerte, en Ontario, en français, aux institutions suivantes :

La Cité collégiale †
Programme de sciences infirmières
801, promenade de l’Aviation
Ottawa, ON K1K 4R3
Téléphone : (613) 742-2493 poste 2110
ou sans frais 1-800-267-CITÉ
Site Internet : www.lacitec.on.ca

† Ce programme est offert en collaboration avec l’Université d’Ottawa

Université d’Ottawa
Faculté des sciences de la santé
451, chemin Smyth
Ottawa, ON K1H 8M5
Téléphone : (613) 562-5800 poste 8445

Collège Boréal ‡
Programme de sciences infirmières
21, boul. Lasalle
Sudbury, ON P3A 6B1
Téléphone : (705) 560-6673
ou sans frais 1-800-361-NORD
Site Internet : www.borealc.on.ca

‡ Ce programme est offert en collaboration avec l’Université Laurentienne

Université Laurentienne
École des sciences infirmières
935, chemin du lac Ramsey
Sudbury, ON P3E 2C6
Téléphone : (705) 673-6589

Certification

  • Les infirmières diplômées doivent compléter un Bacc.Sc.Inf. et, par la suite, réussir un examen d’admission à la profession d’infirmière. Il faut être membre de l’Ordre des infirmières et infirmiers de l’Ontario (OIIO) pour exercer la profession d’infirmière autorisée en Ontario.

Salaire moyen

Le salaire annuel moyen d’une infirmière et d’un infirmier est de 65 000 $.

Source : Emploi-Avenir Ontario

Perspectives d’emploi

On s’attend à de bonnes perspectives d’emploi dans cette profession. Comme la pratique de cette occupation est très répandue, de nombreux de postes devront être comblés à moyen terme afin de remplacer les travailleurs qui prennent leur retraite ou qui quittent leur emploi. En plus de la croissance vigoureuse, les changements récents exigeant que toutes les nouvelles infirmières autorisées soient titulaires d’un baccalauréat de quatre ans en sciences infirmières (B.Sc.Inf.) contribuent à augmenter les compétences des infirmières qui travaillent avec des situations de plus en plus complexes dans le domaine de la santé. D’autres facteurs, tels que l’accroissement démographique, le vieillissement de la population et les avancées technologiques dans les domaines du diagnostic et du traitement, ont fait augmenter la demande de soins infirmiers. La pénurie de personnel dans certaines professions de la santé et les listes d’attente sont des réalités quotidiennes. La pénurie d’infirmières et d’infirmiers ne cessera de croître dans les prochaines années parce que plusieurs infirmières prendront leur retraite.

Renseignements supplémentaires :

Ordre des infirmières et des infirmiers de l’Ontario

Groupe des infirmières et infirmiers francophones de l’Ontario (GIIFO)